Morgane, son RAG 2013

Communicante, un rôle à part ...

Je suis partie en 2013 avec La TEAM La Poste en tant que communicante. Nous avons installé sur chaque bivouac, un bureau de poste nomade. Nous étions dès lors transformées en factrices du désert pendant 15 jours.

J’ai vécu le rallye côté coulisses. Mon rôle a consisté à éditer les emails des Gazelles, gérer l’accueil dans le bureau de Poste, mais aussi à participer au montage et au démontage du bivouac : j’ai pu participer à toute la vie logistique.  Lorsque les gazelles quittent le bivouac à 6h pour le début d’une épreuve, c’est une vraie fourmilière qui prend vie. Plus de 300 personnes s’activent sur le bivouac tous les jours !
Un aspect extraordinaire de cette aventure est la possibilité en plein désert de bénéficier d’une connexion satellite. Ce gros atout permettant la médiatisation du Rallye s’avère être également une source de pression importante. Seul lien avec leur famille, leurs amis, leurs repères, la tente La Poste est un lieu restructurant et réconfortant pour les gazelles. Ces femmes reçoivent quotidiennement des mails de soutien, d’encouragements et nous pouvions en éditer jusqu’à 3000 sur une journée !  Si, nous perdons le relai satellite, nous ne pouvons pas garantir la distribution de ce courrier tant attendu. Et une gazelle qui n’a pas de courrier peut créer une oasis avec ses larmes !
Toutes les impressions de mails que nous avons eu à gérer, nous font prendre conscience de l’engouement que créée le Rallye auprès des familles, des amis, et même d’inconnus. J’ai été particulièrement touchée par les anonymes. Ces personnes qui écrivent, que nous  ne connaissons pas, et qui nous soutiennent. Ces personnes s’identifient aux femmes du Rallye. Nous avons l’impression d’emmener avec nous tous ceux qui nous ont construits, soutenus mais aussi tous ceux qui nous regardent et qui vivent le Rallye avec nous au travers des médias.
Pour vivire l'expérience jusqu'au bout, j'ai bien l'intention d'y retourner mais cette fois ci dans une voiture !